Quand on est musicien professionnel ou amateur, voyager avec une guitare en avion, se termine souvent par une étape bagage en soute assez complexe. Certaines contraintes imposées par les compagnies aériennes sont à prendre en compte si vous voulez que votre précieuse guitare ou votre clavier de scène vintage puisse voyager dans les meilleures conditions.

Voici quelques tips pour emporter vos instruments de musique en avion.

Soute ou Cabine ?

Chaque compagnie aérienne a ses propres règles de transport de bagages. Cependant, pour toutes les compagnies, votre instrument de musique pourra être transporté en soute ou en cabine selon ses dimensions et poids. Cela peut varier d’une compagnie à une autre mais chez la plupart, comme Air France ou EasyJet, seuls les instruments d’une longueur inférieure à 115 cm, (violons, trompettes, flûtes, certaines guitares…) peuvent être considérés comme des bagages cabine.

Au dessus de cette taille vous avez 2 options:
– option 1 : faire une demande (et en payer le prix) pour avoir votre instrument en tant que passager dans une housse rigide aux angles arrondis (oui, seules celles aux angles arrondis sont acceptées)
– option 2:   faire passer votre précieux compagnon en soute.

03c3b64a951a2e37fee1cc740cedf9baDans les deux cas (soute ou cabine) vous devez en informer la compagnie aérienne avant de voyager. Il est donc judicieux de bien s’informer avant le vol sur les conditions.

Pensez aussi à vérifier que vous avez bien étiqueté votre « bagage » et que vous n’avez pas glissé de petites accessoires dans la housse ou l’étui. En effet, une petite pince pour couper des cordes de votre guitare pourrait être perçue comme une arme et donc être saisie par la douane. Même sort pour des huiles, liquides ou gels d’entretien. Le mieux est donc de mettre tous vos accessoires dans vos bagages en soute.

Bon à savoir: au-delà de 300 cm d’envergure le transport de votre bagage peut être assuré uniquement par un service cargo.

Les assurances

Parce que vous allez surement stresser pendant tout le voyage, pensez à bien vérifier au préalable les conditions de votre assurance voyage pour voir si votre instrument est couvert. Vous pouvez prendre une assurance supplémentaire mais aujourd’hui de nombreuses garanties sont assurées par votre carte bancaire.

voyager_avec_une_guitareAutre détail important, il est également conseillé de bien noter le numéro de série de votre instrument et de vous munir de votre facture d’achat. Ceci vous permettra de prouver que vous êtes bien le propriétaire de l’instrument et d’ éviter de payer des droits d’importation lors du passage en douane. Il existe malheureusement des cas où des artistes sont restés bloqués au niveau du contrôle des douanes car on suspectait que leurs instruments étaient volés.

Sachez aussi que si votre guitare est en bois classé par exemple, vous aurez peut être l’obligation d’obtenir un CIM (Certificat d’Instrument de Musique), notamment pour les pays hors Union Européenne, dans le cadre de la réglementation CITES. Cette réglementation a pour but principale de protéger les bois classés en Annexe II utilisés pour la fabrication de guitare.

Le plan B

Si après tout ça vous vous dites que garderiez bien votre guitare sous le lit en attendant de revenir de congés, le plan B c’est de louer ou emprunter un instrument sur place. Bien sûr, tout dépend surtout de votre destination et de l’instrument que vous jouez (la location de sitar peut être compliquée en plein milieu du Nicaragua). Bien évidemment, il est plus agréable d’emporter votre propre instrument, mais vous devriez vous demander si cela en vaut la peine.

zk5u5pksnnybrjyg6xlo

La tenue de voyage

Maintenant, si vous décidez de voyager avec votre instrument en soute, sachez déjà qu’un stickers « fragile » ou « this side up » ne sera pas forcément lu… A vous donc de prendre quelques disposition pour que votre précieux instrument voyage sans tracas.

Nous vous conseillez éventuellement de détendre les cordes des guitares à cause des changements de températures et de passer un chiffon entre la touche et les cordes pour protéger contre d’éventuels coups.

Immobilisez au maximum votre instrument dans sa housse rigide avec un rembourrage (vêtements ou housse de housse) pour combler les espaces flottants.

Vous êtes maintenant bien informés, il ne reste plus qu’ à vous équiper et ça tombe bien, on a les housses et les flight-cases qu’il vous faut chez Star’s Music !