Si vous ne le connaissez pas sous le nom de « microphone tête de mort », vous le connaîtrez sûrement sous celui de « microphone Elvis ». Les Shure 55 et Shure Super 55 sont des micros mythiques : ils sont passés par les mains des plus grands et ont réussi à se différencier grâce à leur esthétique vintage et leur look rétro.

Mais si Elvis Presley, Billie Holiday, James Brown, Jeff Buckley ou encore Ray Charles se le sont appropriés, c’est surtout parce que le Shure 55 est un microphone fiable et robuste, idéal pour les prestations live. Issu d’une technologie de fabrication moderne, sa capsule possède une suspension pneumatique performante assurant une isolation parfaite contre les bruits de manipulation. Il est doté d’une directivité cardioïde uniforme à toutes les fréquences qui apporte une cohérence parfaite du son, quelque soit l’environnement acoustique. Enfin, le Shure 55 possède également un interrupteur marche / arrêt qui permet de gérer le micro de manière tout à fait personnelle et autonome.

Le Shure Super 55 combine avantageusement le look du 55 avec la technologie actuelle. Il offre une amélioration notable des performances audio grâce à sa nouvelle capsule supercardioide à aimant au néodimium. De plus, sa réponse en fréquence optimisée permet une reproduction très naturelle des voix et sa directivité supercardioide possède un excellent gain avant larsen.

Typique des années 50, ce micro s’est retrouvé dans toutes les situations, y compris celles externes à un environnement musical. Roosevelt, Kennedy, Martin Luther King ou encore Che Guevarra d’un côté, le monde du cinéma et même du cartoon de l’autre, avec par exemple le long-métrage Who Framed Roger Rabbit, reprenant le look du micro mythique en tout point.

jessica rabit

Aujourd’hui, les Shure 55 et Super 55 sont partout : sur les plateaux télé, dans les films s’immergeant dans les années 50 ou encore sur les scènes des concerts des plus grandes célébrités.