Paris, mars 2013. Le téléphone sonne aux Studios de la Seine (Paris 12e). Sébastien Gohier, ingénieur son, décroche : « Kanye West est de passage à Paris, et il souhaite venir enregistrer au studio demain, tiens toi prêt ». Entre deux passages à la Fashion Week, la star souhaite continuer de façonner ce que sera son futur album, « Yeezus », le plus expérimental.

Accompagné de toute son équipe d’assistants producteurs, dont The Weeknd et Travis Scott, la troupe restera finalement quatre mois sur place, enregistrant la quasi totalité de « Yeezus ». Cette histoire incroyable est retracée par un documentaire de 35 minutes réalisée par Deeper Than Rap.

On y apprend beaucoup d’anecdotes sur le travail de Kanye West en studio, artiste perfectionniste et mégalo. Par exemple, il a exigé que ses propres enceintes soient installées à la place de celles déjà existantes : il a fallu casser les murs du studio, dans lesquelles elles étaient encastrées. Le rappeur a également fait installer dans l’hotel particulier où il vivait, le même matériel qu’en studio. Ainsi, il pouvait enregistrer à n’importe quelle heure.

Chaque membre de l’équipe de production avait un rôle bien spécifique : lignes mélodiques, idées de production, sections rythmiques… Le studio tournait 24h sur 24, et au total, une cinquantaine de titres ont été enregistrés ; seuls 10 ont été gardés sur l’album final.

On vous laisse donc avec les ingénieurs son des Studios de la Seine et leur récit captivant !